logo
preloader
Du covoiturage spontané en Cœur d’Hérault

Lundi 10 janvier a eu lieu l’inauguration de la première ligne de covoiturage spontané en Occitanie : Picholines. Le principe ? Des panneaux avec boutons, qui affichent la destination souhaitée. La ligne va de Gignac à Clermont l’Hérault. Cette offre vient compléter les solutions de covoiturage en Cœur d’Hérault.

Cette inauguration s’est déroulée en présence de : Monsieur Jean-François SOTO, Président de la Communauté de communes Vallée de l’Hérault et maire de Gignac, Monsieur David CABLAT, vice-président en charge de la mobilité, Madame Nicole MORERE, vice-présidente en charge du dialogue social et conseillère départementale, Monsieur Jean-Pierre GABAUDAN, maire de Saint-André-de-Sangonis, Monsieur Jean-Claude LACROIX, maire de Ceyras, Monsieur Jean-Luc GIBELIN, vice-Président Régional délégué aux mobilités et Monsieur Gérard BESSIERE, maire de Clermont l’Hérault.

Comment ça marche ?

Les panneaux Picholines permettent de choisir entre quatre destinations. Vous appuyez sur la destination souhaitée : Gignac, Saint-André-de-Sangonis, Ceyras ou Clermont l’Hérault et le panneau affiche votre choix.

Où trouver ces panneaux ?

Vous pourrez retrouver 6 panneaux entre Clermont-l’Hérault et Gignac.

Deux panneaux de départ :

  • Gignac : Avenue de Lodève (quartier Cosmo)
  • Clermont l’Hérault : Rond-point de l’Europe

Quatre panneaux sur des arrêts intermédiaires, dans les deux sens de circulation :

  • Ceyras :
    • Rue de la Chicane
    • Clos du Puits
  • Saint-André-de-Sangonis :
    • Station service
    • Cave coopérative

Vous avez aussi la possibilité de demander un arrêt à Saint-Félix-de-Lodez.

Qu’est-ce que le réseau de covoiturage Picholines ?

Picholines est un réseau de covoiturage, spontané ou planifié, en Pays Cœur d’Hérault. Une application gratuite permet de faciliter les échanges. La plateforme ne prend aucune commission sur les trajets. Une fourchette de défraiement vous est proposée et le partage des frais est établi sur consentement mutuel.

Picholines propose aussi la création de communautés afin de se retrouver entre covoitureurs d’une même entreprise, d’un même village, d’un même secteur…