logo
preloader
REMISE DES DICTIONNAIRES AUX CM2.

REMISE DES DICTIONNAIRES AUX CM2.

Comme chaque été, la fin d’année scolaire est marquée par le passage des CM2 au collège. L’arrivée au collège est un moment très attendu par les élèves de primaire, une sorte de rite de passage non dénué d’angoisse. Certes, ils deviennent des grands, gagnent en autonomie mais ils doivent aussi s’habituer à une nouvelle école, des nouveaux professeurs, un nouveau règlement, des méthodes de travail et des évaluations souvent très différentes.
Pour les accompagner dans cette nouvelle vie et les féliciter pour la fin du premier cycle de leur scolarité, la Municipalité a remis à chacun d’entre eux un dictionnaire illustré et le livret du petit citoyen. Deux ouvrages qui leur permettront de bien grandir dans leur nouvel environnement.
Cette cérémonie s’est déroulée directement au sein de l’école Ste Jeanne d’Arc, puis d’ A. Frank en raison des circonstances particulières de cette fin d’année.
Cette visite de Monsieur le Maire, Madame Mendes-Charlier, adjointe à la jeunesse et affaires scolaires, et Monsieur Froget, responsable du service jeunesse, sports, éducation fut également l’occasion de remercier deux personnalités qui fêteront très prochainement leur départ à la retraite.
Mme Cholet, directrice de l’école Ste Jeanne d’Arc depuis de nombreuses années, s’est vu remettre un bouquet de fleurs par Mr le Maire. Il a tenu à la féliciter pour toutes ces années à la direction de l’établissement mais également son investissement pour les jeunes et sa participation active aux événements municipaux.
Puis, Mr Lopez, directeur de l’école élémentaire Randon/A. Frank, s’est également vu remettre ce petit présent pour le remercier de ces trois années passées au service des enfants saint-andréens, lui qui a toujours été dans la concertation et qui a noué d’excellentes relations de travail avec les services municipaux au fil des ans.
Nous souhaitons par la même occasion la bienvenue à leurs remplaçants respectifs qui vous seront prochainement présentés.”